location vacances
Philosophie

La yourte mongole est une habitation familiale, comprenant une pièce unique autour d’un poêle. On y trouve plusieurs lits qui servent de sièges pendant la journée, armoire et/ou commode, une table basse où est posée la nourriture. La seule ouverture est la porte d’entrée, à l’opposé de laquelle se trouve traditionnellement le lit du chef de famille.

Elle est facilement démontable et re-montable en quelques heures ce qui en fait un habitat de choix pour les nomades qui se déplacent fréquemment d’un lieu de pâturage à un autre.

La yourte comprend aussi une ouverture dans sa partie supérieure pour permettre d’évacuer les fumées et d’éclairer l’ensemble. La taille des yourtes est conditionnée par le nombre de « murs » (khana) ou treillis en bois. La taille standard est une yourte de cinq murs . En plus de ces cinq murs (XanTai), la yourte est composée d’une porte (Xalag ou haalga), d’une couronne ou clef de voûte (thoone ou toono), de 81 perches (hunnu) formant la charpente soutenue par deux piliers (bagana), d’une ou deux couches de feutre (esgui), d’une toile imperméable (berdzine) en coton.

Afin d’assembler la yourte, les sections murales sont dépliées et attachées ensemble pour former un cylindre. La porte est alors attachée à l’armature ainsi formée grâce à des sangles courant le long des murs. Ensuite, le toit est fixé aux deux poteaux de support et est élevé au centre de la yourte. Les branches sont alors emboîtées entre le cadre de toit et les murs. Plusieurs grands morceaux de feutre sont attachés ensemble à l’extérieur de la yourte pour l’isolation et, finalement, elle est couverte d’une coquille en coton blanche. La yourte moderne a l’avantage de garder la chaleur l’hiver, en raison des propriétés d’isolation excellentes du feutre, et d’être très facilement transportable. Une yourte peut être montée ou démontée en seulement 30 minutes.

 

Yourte mongole
Code de Conduite

La yourte est un espace fortement ritualisé, et on y trouve de nombreuses coutumes ancestrales. L’endroit est régi selon la croyance locale, par des forces cosmiques dont il ne faut pasbriser l’équilibre. Lesrègles de convenance y sont très nombreuses, notamment concernant les gestes et les positions corporelles, ou le sens de circulation autour de la table ou du poêle central.

On pénètre dans la yourte toujours du pied droit sans heurter le seuil. Il ne faut pas rester debout plus que nécessaire, ni traverser entre les deux piliers centraux. Les yourtes mongoles sont divisées en deux espaces sexués. Dans toutes les yourtes, la place d’honneur, réservée par ordre de priorité à l’hôte, au plus âgé ou au chef de famille, fait face à la porte.

Les croyances animistes sont très présentes, et il ne faut pas offenser les esprits en jetant par exemple des détritus dans l’âtre central. Pour se préserver des esprits, l’hôte ouvre une bouteille de vodka, en verse une rasade dans un verre, puis y trempe le doigt pour jeter, en offrande à la nature, quelques gouttes du breuvage aux quatre points cardinaux. Puis, il propose le verre aux invités qui, chacun à leur tour, en boivent une gorgée. Refuser cet honneur est très mal vu, et une bouteille de vodka ouverte doit être terminée.

intérieur yourte bourgogne